Master Sciences pour l’environnement parcours Géosciences et géophysique du littoral

La Rochelle
  • Formation initiale
  • Formation continue

Le parcours géosciences et géophysique du littoral du Master Sciences pour l’environnement forme des spécialistes capables de caractériser l’environnement physique littoral et de comprendre les processus naturels qui le façonnent afin d’anticiper ses évolutions dans le contexte du changement climatique et de la pression anthropique croissante. Ce parcours forme les étudiants aux aléas naturels (submersion marine, érosion côtière, mobilité du trait de côte) en mettant l’accent sur l’instrumentation et le traitement numérique des données. Ce tout cohérent vise en particulier à mieux gérer les risques et l’aménagement durable. En outre, ce parcours apporte une vision scientifique large, nécessaire pour réaliser des diagnostics du milieu physique littoral : aléas, fonctionnement, évolutions.

A propos de cette formation

Le mot du responsable de la 1ère année
La pluridisciplinarité est au cœur de notre formation : outre les enseignements disciplinaires qui restent majoritaires, nos étudiants reçoivent en effet des enseignements d’ouverture. Ils s’initient ainsi à d’autres disciplines que la leur, ce qui est indispensable dans le cadre de la formation d’experts en environnement. Cette ouverture est la force de notre formation car elle permet à nos étudiants d’acquérir une vision large en matière d’environnement dans les écosystèmes exploités, en particulier littoraux, tout en restant des spécialistes dans leur discipline.
Le mot du responsable de la 2ème année
L’Homme est un consommateur effréné de ressources physiques, minérales, biologiques de la Terre. Les zones littorales subissent tout particulièrement la pression anthropique dans un contexte aggravant de changement climatique. Pour avoir la meilleure chance de s’adapter, il doit s’attacher à mieux connaître les ressources et les vulnérabilités de son environnement. Le parcours géosciences forme des spécialistes capables d’appréhender des questions de recherche ou de société relatives à l’environnement physique littoral, ainsi qu’à la gestion intégrée des espaces naturels et anthropisés. Il s’inscrit dans un contexte sociétal en manque d’outils de réflexion et d’aide à la décision pour les problématiques de développement durable.

International

Chaque semestre du comporte un ou plusieurs cours disciplinaires (géosciences) en anglais afin de favoriser les échanges avec l’étranger (Erasmus+). Leur acquisition est prise en compte dans l’évaluation des cours de langue anglaise à proprement parler. De plus en plus d’étudiants effectuent leur stage à l’étranger, en M1 ou en M2.
En savoir plus sur les séjours d’étude et stages à l’étranger

Stage

L’objectif des stages (8 semaines minimum en M1 et 20 semaines minimum en M2) est d’offrir une expérience professionnelle en immersion totale en laboratoire ou en entreprise. Ils doivent permettre de mettre en application les connaissances et compétences acquises, de se confronter à l’intégration dans une équipe, à la gestion de projet, du temps, à l’application des connaissances acquises, l’atteinte des objectifs, etc. Un annuaire des structures ayant déjà accueilli des stagiaires est disponible pour les étudiants. Il est enrichi chaque année. Il est tout à fait possible et encouragé de faire son stage à l’étranger.


  • details formation
  • telecharger plaquette

Inscription

Admission en master 1 :
Les étudiants titulaires d’une licence Sciences de la Terre de l’Université (de La Rochelle ou d’un autre établissement) doivent remplir une demande d’admission.
Les étudiants issus d’une licence autre doivent déposer un dossier de demande de validation d’études supérieures.
Admission en master 2 :
Être titulaire d’un master 1 ou de tout titre jugé équivalent et après avis d’une commission qui appréciera la conformité du projet à la formation.
Les dossiers sont à télécharger sur http://www.univ-larochelle.fr/s-inscrire

Pré-requis :

Être issu d’un cursus dans le domaine des géosciences, des sciences physiques ou des mathématiques appliquées.

Coût de la scolarité : Frais universitaires
  • s sinscrire
Recommander cette page

Décor

Les chiffres de la formation

  • 90% des diplômés sont en emploi
  • Type d’employeur : 9% association, 39% entreprise, 48% fonction publique, 4% profession libérale

Selon une étude réalisée 30 mois après obtention du diplôme

Métiers visés

Ingénieur en géophysique, océanographie côtière et géologie des environnements littoraux
Ingénieur conseil en environnement
Gestionnaire d’informations et de données spatiales
Expert en évaluation environnementale et territoriale
Chargé de mission risque ou aménagement
Enseignant-chercheur
Enseignant

Poursuite d'études

Doctorat

Contact

Étudier et se former à l’Université de La Rochelle